Avis de nomination au poste de direction de la Table de concertation agroalimentaire des Laurentides

Agroalimentaire des Laurentides

Blainville, le 2 août 2018 – La Table de concertation agroalimentaire des Laurentides (TCAL) est heureuse d’annoncer la nomination de Madame Marie-Eve Morin à titre de directrice de l’organisme.

Monsieur Richard Maheu, président de la TCAL, mentionne que la nouvelle directrice entrera en fonction le 20 août prochain et que son arrivée en poste confirme le souhait de l’organisme de poursuivre son développement et coïncide avec le changement de nom pour l’organisme que nous reconnaitrons maintenant comme la Table de concertation bioalimentaire des Laurentides. Monsieur Maheu souligne la force de tous les partenaires et entreprises du secteur bioalimentaire en précisant qu’ils’agit bien d’une grande richesse régionale dont il faut être fière et qu’il faut faire rayonner au-delà des frontières de notre territoire.

Joignez-vous au conseil d’administration pour lui souhaiter la bienvenue et bon succès!

À propos

La Table de concertation agroalimentaire des Laurentides (TCAL) a pour mission de dynamiser le développement économique du secteur bioalimentaire de la région des Laurentides. Depuis 1996, son mandat est de mettre en valeur, de promouvoir, de soutenir et de réaliser des projets de développement pour le secteur bioalimentaire ainsi que des moyens d’action liés aux enjeux de l’industrie en concertation avec les acteurs régionaux, en favorisant et en soutenant les initiatives collectives. «Laurentides j’en mange» est l’identifiant régional véhiculé dans les stratégies de commercialisation et de promotion de la TCAL.

Mme Morin aura pour mandat de poursuivre les collaborations intersectorielles pour faciliter le développement du secteur bioalimentaire à travers des actions et projets structurants pour la région. La création de ce nouveau poste est en droite ligne avec les travaux des derniers mois réalisés dans le cadre de la stratégie bioalimentaire régionale Mes Laurentides j’en mange.

Détentrice d’un baccalauréat en biologie médicale et d’une maîtrise en administration des services de santé, Mme Morin détient une importante expérience dans la concertation et l’action intersectorielle tant régionale que provinciale. Bien à l’affût du secteur bioalimentaire, elle possède aussi la connaissance du territoire tant dans ses aspects sociaux que économiques; avec son leadership rassembleur c’est la personne toute désignée pour continuer à faire progresser notre organisme. 

© journalinternet.com 1998