Le gouvernement fédéral soutient l’industrie agro-alimentaire dans Laurentides--Labelle

 

Sainte-Agathe-des-Monts, le 1er août 2018; David Graham, député de Laurentides—Labelle, poursuit sa grande tournée estivale et maximise ses rencontres avec les citoyens de la circonscription, incluant un grand nombre d’acteurs de l’industrie agro-alimentaire. En  cette saison de récoltes, le député fait état du partenariat que le gouvernement fédéral établit avec plusieurs entreprises de cette industrie dans la région.

 

« Depuis le début de l’été, je poursuis mes visites de plusieurs producteurs ou transformateurs alimentaires qui ont reçu une subvention salariale dans le cadre du programme Emplois d’été Canada 2018. J’ai rencontré des gens passionnés et fiers de leurs produits, qui sont de véritables ambassadeurs pour notre région et de ce que notre terroir a à offrir » mentionne le député. 

 

La contribution du gouvernement, pour les emplois reliés à l’agro-alimentaire dans le cadre du programme Emplois d’Été Canada (EEC) 2018, s’élève à 27 468$, pour la création de 18 emplois. Le gouvernement investit également dans les infrastructures de production, via l’agence Développement Économique Canada pour les régions du Québec, comme c’est le cas à la Microbrasserie Saint-Arnould; La Ferme La Rose des Vents et la Laiterie des 3 Vallées, qui bénéficient de prêts totalisant 359 250$. Finalement, plusieurs programmes sont disponibles, via le ministère de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire du Canada, notamment le programme Objectif Carrière pour la création de stages en agriculture et dont la période de soumission de demande aura lieu du 1er au 30 novembre prochain.  http://www.agr.gc.ca/fra/programmes-et-services/programme-objectif-carriere/?id=1507746193436

 

« Je suis fier que notre gouvernement soit partenaire de l’industrie agro-alimentaire et j’aurai le plaisir bientôt de dévoiler de nouveaux partenariats issus du programme pour les fermes laitières. Je crois que nous pouvons tous faire notre part pour soutenir les producteurs et transformateurs d’ici, qui sont essentiels à l’économie de notre région. Que ce soit dans les marchés d’été, chez l’épicier, dans les points de vente spécialisés ou directement chez le producteur, c’est en achetant local et régional qu’on contribue au développement et au rayonnement de Laurentides—Labelle » conclut David Graham.

 

© journalinternet.com 1998