Les grands honneurs pour ceux et celles qui sont derrières

 

Des palettes à dimension humaine

Blainville, 3 décembre 2018 – Alors que le tout s’annonçait comme un autre mercredi soir tranquille de novembre pour une autre remise de diplômes protocolaire avec son lot de mercis et de félicitations à outrance. Puis BANG ! Rien n’est comme ailleurs chez Palettes FGL. Réunis dans une petite église transformée en salle de théâtre intimiste de la rue St-Charles, la salle La Protestante valait à elle seule le fait de manquer un épisode de District 31. Dès l’ouverture de la porte, la chaleur humaine nous transperce et les murs semblent nous enlacer comme les bras d’une mère fière et rassurante. La fébrilité des hôtes et des lauréats est palpable.

Pour chacun d’eux c’est une première. Pour les hôtes, c’est la première remise de diplômes pour ceux et celles qui ont cheminés, grandis, retrouvé une dignité, une estime, une confiance à travers un parcours semé d’embuches et de grandes difficultés. Pour les lauréats, c’est en majorité une première réussite professionnelle, un premier diplôme scolaire après une déroute, une jambette de la vie.

Parce que, oui, parfois la vie nous joue des tours. Éric, Debbie et Roxanne en ont témoigné. Avec émotions et nervosité, ils ont hier soir accompli encore un exploit. Ils ont pris la parole devant une salle comble pour se raconter. Palettes FGL aura été et sera encore un élément déclencheur, une planche de salut, la lueur d’espoir ou la tape dans le dos, qu’il fallait. Qu’il leur fallait. Celle qui aujourd’hui leur permet de sourire, de lever la tête et de croire que tout est possible.

Ce sont plus de 60 finissants qui ont mérité cette reconnaissance pour la cohorte 2016-2018, simple mais ô combien significative.

Ils étaient une vingtaine de finissant à venir chercher leur diplôme en personne mercredi soir et à recevoir cette dose d’amour et de fierté. Chapeau à tous. J’en profite pour remercier M. Ayoub, qui a tenu à ce que chacun reçoive la lettre de félicitations qu’il a préparée pour nos finissants ainsi que Mme Nadia Di Sciullo, attachée politique du député fédéral Ramez Ayoub, de l’avoir remise à nos gradués.

« Je tenais à féliciter tous les finissants qui ont reçu un diplôme de Palettes FGL et une lettre de félicitations de ma part. La réussite de ces gens n’est pas un hasard, c’est le fruit de leur persévérance et de leur détermination. Bravo à l’équipe de Palettes FGL qui fait un travail extraordinaire en offrant à ceux qui ont eu un parcours plus difficile,  le soutien et l’accompagnement dont ils ont besoin pour réussir », a affirmé Ramez Ayoub, député de Thérèse-De Blainville.

Les Palettes FGL est une entreprise d'économie sociale se spécialisant dans la transformation du bois. Cette École-Entreprise opère dans un contexte de cohabitation d'une fonction d'insertion, de formation et d'une activité économique véritable, sans but lucratif.

Notre mission est de permettre aux personnes en situations d'exclusion  une intégration pleine et entière au marché du travail, à la formation ou à toute autre alternative permettant le développement de leur potentiel de citoyens actifs et responsables.

Si la vie vous a jeté par terre, Palettes FGL pourrait vous aider à vous relever.

Pour soutenir un projet comme Palettes FGL et être capable d’offrir des services de qualité, il faut compter sur la participation de plusieurs partenaires.  Ces réussites sont donc rendues possibles, entre autres, grâce au soutien d’Emploi-Québec et de la CSSMI, lesquels étaient des nôtres lors de cette soirée.

Remercions la présence de Mme Lisa De Repentigny, coordonnatrice à la liaison communautaire chez Moisson Laurentides, un partenaire inestimable, qui nous permet d’offrir de l’aide alimentaire à nos employés en formation. 

D’autres distingués invités étaient également présents lors de l’événement soit Mme Catherine Dubeau (attachée politique de M. Mario Laframboise, député de Blainville), Mme Andrée Godin (attachée politique de M. Éric Girard, débuté de Groulx) ainsi que M. Armando Melo, maire suppléant de la ville de Sainte-Thérèse.

Un remerciement spécial à Mario Marois, président de l’Armada, qui a offert une paire de billets à tous nos finissants présents ainsi qu’à l’entreprise Creopack qui a alloué un don pour la réalisation de cette soirée.   


Personnes présentes sur cette photo, de gauche à droite, rangée par rangée :

Nohora Marcela Barrios Amaya (diplômée), Jessica Laviolette (conseillère en emploi chez Palettes FGL), Daphnée Dugas (enseignante au Centre multiservice de Sainte-Thérèse), Christine Rheault (réceptionniste chez Palettes FGL), Roxanne Auger-Lapointe (diplômée), Lisa De Repentigny (coordonnatrice à la liaison communautaire chez Moisson Laurentides), Jonathan Robillard (diplômé), Salvador Rivas-Campos (diplômé), Éric St-Jean (diplômé et formateur chez Palettes FGL), Stéphane Lefebvre (superviseur de production chez Palettes FGL), Nadia Di Sciullo (attachée politique de M. Ramez Ayoud, député fédéral Thérèse-De Blainville), Catherine Dubeau (attachée politique de M. Mario Laframboise, député de Blainville), Jean-Paul Heude (directeur général chez Palettes FGL), Steve Chartrand (responsable des ventes chez Palettes FGL et directeur des ventes chez Recypro), Jean-François Bouchard (diplômé), David St-Amour (diplômé), Lucie Jacques (directrice adjointe au Centre multiservice de Sainte-Thérèse), Sébastien Lamoureux (directeur général chez Recypro), Sophie Lamarche (conseillère aux individus d’Emploi-Québec), Andrée Godin (attachée politique de M. Éric Girard, débuté de Groulx), Debbie Miron (diplômée et formatrice chez Palettes FGL), Maria Duculescu (responsable des communications et des affaires publiques au sein de la Chambre de commerce et d’industrie Thérèse-de Blainville), Olivier Lefrançois (diplômé), François Traversy (diplômé), Loïc Hamelin-Derossi (diplômé), Frédéric Bourgouin (intervenant psychosocial chez Palettes FGL), Armando Melo (maire suppléant de la ville de Sainte-Thérèse) ainsi que  Dominic Crevier (diplômé).


© journalinternet.com 1998