Sébastien Ricard au sommet de son art dans La Bibliothèque Interdite


Buenos Aires, 1941: c’est l’époque du tango, de la milonga et du couteau. Alors que la guerre fait rage en Europe, l’Argentine est au plus fort de ce que l’on allait appeler la « Décennie infâme ». Fraudes électorales, corruption, censure et persécutions, tous les moyens sont bons à l’élite politique pour se maintenir au pouvoir. Au milieu de cette tourmente, un poète (Sébastien Ricard) est incarcéré puis questionné sans relâche par un inspecteur qu’il croit reconnaître.

Hommage aux écrivains argentins qui, comme Jorge Luis Borges, prirent la plume pour dénoncer le totalitarisme, La Bibliothèque interdite s’inspire de leur univers et leur style. Le spectacle constitue ainsi une œuvre inclassable où récitatifs et chansons se succèdent et se mélangent dans une atmosphère de réalisme fantastique, poignante et acide, si chère à la culture argentine.

Sébastien Ricard y incarne le poète avec fougue et intériorité. Sur scène, le bandonéoniste Denis Plante et les musiciens de Tango Boréal l’accompagnent. Ce spectacle, à la fois drôle, touchant et tonifiant, est une allégorie sur l’oppression dans les sociétés totalitaires et le désir de liberté de ceux qui la subissent.

 « Le spectacle ne tient pas seulement sur le texte et la musique de Denis Plante. Sébastien Ricard montre à quel point il est un artiste complet. [Il] tient la scène par ses chansons de style populaire et dans un quasi monologue limpide, à un rythme pourtant, effréné. La Bibliothèque interdite est un spectacle complet de théâtre musical et littéraire où tous les talents sont réunis ».  Sophie Jama | HUFFINGTON POST


Un spectacle de grand calibre, à voir absolument, le dimanche 18 novembre à 15h sur la scène du Théâtre du Marais.

 

Informations et réservations sur le www.theatredumarais.com, au  819-322-1414 

ou à la billetterie du Marais. 

Suivez-nous également sur les réseaux sociaux! Facebook, Twitter, Instagram et +

© journalinternet.com 1998