Bourses d’études Jean-Doré

Capture d’écran 2017-04-22 à 10.46.03


Montréal – Des femmes de cœur de tous les horizons professionnels s’unissent pour la bonne cause : Isabelle Garon, vice-présidente, Bureau du président et Relations avec les dirigeants, Mouvement Desjardins; Josée Scalabrini, présidente Fédération des syndicats de l’enseignement; Liza Frulla, directrice générale Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec; Louise Harel, ambassadrice des Auberges du cœur; Marie-Claude Barrette, animatrice; Diane Gaulin, vice-présidente ventes – secteur public Assurance collective SSQ Groupe financier; France Mercier, présidente de la Fondation des Auberges du cœur; Michèle Grenier, présidente du conseil d’administration de la Caisse Desjardins de l’éducation et Michèle Noël, directrice générale de la Fondation des Auberges du cœur.

Dans le cadre de la campagne de financement « Ne laisser personne derrière soi » la Fondation des Auberges du cœur lançait le 12 avril dernier le programme de Bourses d’études Jean-Doré pour favoriser le retour et le maintien aux études des jeunes en difficulté et sans-abri.

Capture d’écran 2017-04-22 à 10.39.45

Le décrochage scolaire est un problème préoccupant au Québec. Les jeunes qui proviennent de milieux socio-économiques défavorisés sont plus susceptibles de décrocher ou d’abandonner leurs études secondaires. L’environnement et l’encadrement familial  font partie  également des facteurs influents dans l’abandon scolaire. Le décrochage scolaire entraîne souvent l’exclusion, l’itinérance, les problèmes psychosociaux, la délinquance et la criminalité.

 

Chaque année, les Auberges du cœur accueillent près de 3 500 jeunes en difficulté et sans-abri âgés de 12 à 30 ans. Environ 70%  de ces jeunes adultes n’ont pas de diplôme de secondaire V. Ces jeunes sont marqués à divers degrés par des conflits familiaux, l’abandon parental, des abus physiques et sexuels, la violence, la pauvreté, la toxicomanie ou l’alcoolisme. Conjuguer les problématiques vécues à la vie scolaire, tout en faisant face aux difficultés financières, ce n’est vraiment pas facile et c’est clair qu’il y a un impact important sur la motivation à poursuivre ses études et à réussir au plan scolaire. Comment peut-on étudier lorsqu’on se trouve en situation de survie?

Jusqu’à ce jour les campagnes de financement ont permis d’amasser plus de 100 000 $ dédiés au fonds de dotation pour le programme de Bourses d’études Jean-Doré. Plusieurs partenaires ont pris part au financement :

Capture d’écran 2017-04-22 à 10.38.56Monsieur Paul Marimanno

Le Fonds de solidarité FTQ

Desjardins – Caisse d’économie solidaire

La Caisse Desjardins de l’Éducation

La Caisse du Réseau municipal

La Centrale des syndicats du Québec – CSQ

Les membres de la Fédération des syndicats de l’enseignement – FSE

 

Le programme de Bourses d’études Jean-Doré contribuera à ce que les jeunes des Auberges du cœur puissent obtenir un diplôme et poursuivre leurs rêves. Dès juin 2017, des jeunes s’étant démarqués par leur persévérance à poursuivre leurs études et ayant obtenu un diplôme de type  DEP, DES ou DEC se verront octroyé des bourses de 500 $ à 1 000 $.

 

Par ailleurs, Desjardins, grâce à sa fondation, versera 30 000$ par année, sur une période de trois ans, pour le financement d’un programme de maintien aux études pour l’ensemble des Auberges à travers le Québec. Ce programme  financera les frais d’inscriptions, les fournitures scolaires et un support pédagogique pour maintenir ces jeunes aux études, car plusieurs éprouvent des difficultés d’apprentissage.

 

Les 29 Auberges du cœur à travers le Québec interviennent auprès de ces jeunes en les aidants à se reconstruire et croire en leur capacité. C’est cette stabilité, acquise ou retrouvée, qui leur permet souvent de faire un retour sur les bancs d’école. Ces jeunes ont besoin d’être soutenus et encouragés pour favoriser le retour et le maintien aux études.

 

À travers ses bourses d’études, les Auberges du cœur tiennent à honorer monsieur Jean Doré pour son engagement et son dévouement de plus de 10 ans à titre de président et de porte-parole de la Fondation des Auberges du cœur. Nul doute que c’est grâce à M. Doré qu’aujourd’hui les Auberges du cœur bénéficient de cette notoriété à travers le Québec. Il a été porteur d’espoir pendant de nombreuses années et il le demeurera à travers les Bourses d’études Jean-Doré.

 

En appuyant la mission des Auberges du coeur, vous permettez à des milliers de jeunes de se prendre en main, d’entrevoir un avenir meilleur et de devenir des citoyens responsables qui participent pleinement à notre société.

 

 

© journalinternet.com 2016