Salon Auto Sport de Québec Hommage à Gilles Villeneuve!

image002


Le musée Gilles-Villeneuve de Berthierville présentera dans le cadre du Salon Auto Sport de Québec , les 7-8-9 avril, un hommage à Gilles Villeneuve.

L’équipe du musée exposera pour l’occasion deux voitures du légendaire champion. Une Formule Atlantique aux couleurs Direct Film, rappel de sa victoire lors du Grand Prix de Québec, en 1977, et l’imposante Can-Am noire de l’écurie canadienne Wolf Racing avec laquelle le pilote de Berthierville, toujours en 1977, a participé à quatre épreuves, dont le Grand Prix de Trois-Rivières. Deux bolides historiques qui ont retenu l’attention des amateurs de course… il y a 40 ans!

Pages d’histoire

« L’équipe du musée Gilles-Villeneuve est heureuse de s’associer au Salon Auto Sport de Québec en cette année spéciale marquée par le 35e anniversaire, le 8 mai prochain, de la disparition du légendaire champion de course automobile », de confier le président et directeur général du musée Gilles-Villeneuve, Alain Bellehumeur.

« Les deux voitures de course qui seront en vedette au kiosque du musée du 7 au 9 avril prochains ont contribué à faire grandir la réputation de Gilles Villeneuve. À la fin de la saison de course 1977, le pilote de Berthierville participait pour la première fois à une épreuve de Formule 1. Avec l’écurie McLaren. Puis, lors du Grand Prix du Japon, Gilles Villeneuve effectuait ses débuts avec Ferrari », de poursuivre le directeur du musée.

 

Rappelons que le musée Gilles-Villeneuve célébrera ses 30 ans l’an prochain. Ouvert tous les jours, le musée accueille des visiteurs en provenance d’une trentaine de pays chaque année. L’établissement rappelle le parcours de Gilles Villeneuve, de Berthierville où il a grandi, à Maranello, en Italie, où au volant de Ferrari aujourd’hui mythique  il a connu la gloire et reçu l’admiration des amateurs de course.

Pour les visiteurs du Salon Auto Sport de Québec 2017 , en souvenir de Gilles Villeneuve, un « arrêt aux puits » au kiosque du musée Gilles-Villeneuve s’impose!

© journalinternet.com 2016