La petite histoire du thé.

Il semble que les «Canadiens» nom donné aux premiers habitants de la Nouvelle France, connaissaient le thé bien avant la prise de possession du territoire par les Britanniques en 1759. Introduite en France en 1648, cette boisson se retrouvait sur les tables de la noblesse puis, quelques temps après, sur  celle de la bourgeoisie. 

Il est probable que les coureurs des bois, voyageant sur l’actuel territoire des États-Unis, y avaient goûté lors des échanges avec les résidents de la Nouvelle-York  (NewYork).

Même les fonds de théières étaient gardés précieusement, pour ‘’déglacer’’ les sucs de viande collés au fond des poêlons, les grands-mères utilisaient même le thé de la veille ou celui du repas précédent.


Le thé tout simplement 

  1. On fait chauffer l’eau, elle ne doit surtout pas bouillir. 
  2. Quand l’eau est à bonne température, on remplit le fond de la théière, on mouille les parois et on jette l’eau.
  3. On dépose ensuite les feuilles de thé dans la théière ou dans  la boule à thé. 
  4. On compte 1 c. à thé par tasse pour les thés noirs et 1 c. à soupe, pour les thés verts. 
  5. Il ne reste plus qu’à verser l’eau. 
  6. Remettre le couvercle et laisser infuser. 

Dès la première minute, la théine s’échappe des feuilles et les tannins se développent. 

Pour être certain que les arômes puissent se révéler de façon équilibre, on retire les feuilles après 3 minutes pour les thés verts et 3mn pour les thés noirs.


Côte de porc laqué au sirop d’érable et Purée de patates douces au thé 

001

Ingrédients

  • 4 côtes de porc épaisses de 200g chacune
  • 2 c. à soupe de thé Kusmi des Rois Mages
  • 500ml d’eau

 

Pour la sauce

  • ¼ de tasse de sirop d’érable
  • 2c. soupe de vinaigre de cidre
  •  4 c. à soupe de canneberges
  • 2c. à thé de fécule de maïs

 

Pour la purée de patates douces                                

  • 2 à 3 patates douces
  • 1 à 2 pommes de terre
  • ¼ de tasse de lait
  • 1c. à soupe de thé Prince Wladimir (Kusmi)
  • 2 c. à soupe de beurre
  • 15g. de beurre
  • 2c. à soupe de sirop d’érable


Préparation :

  1. Laisser infuser le thé Roi Mages hors du feu dans 500ml d’eau bouillante pendant 5mn. 
  2. Verser 250ml (1tasse) de thé chaud sur les côtes de porc et réserver 2 heures au réfrigérateur.
  3. Épluchez les patates douces et les pommes de terre, les mettre dans une casserole, couvrir d’eau froide, saler et cuire pendant 30 mn. 
  4. Humecter le thé Prince Wladimir d’un peu d’eau froide et laisser infuser. 
  5. Faire bouillir le lait et hors du feu ajouter le thé humecté. 
  6. Laisser infuser 5 minutes. 
  7. Passer au tamis. 
  8. Égoutter les patates et les pommes de terre, réduire en purée,  incorporer le lait chaud parfumé et le beurre, rectifier l’assaisonnement.


Préparer la sauce. 

  • Dans une casserole, réduire le vinaigre de cidre et le sirop d’érable de moitié, ajouter les canneberges et laisser mijoter pendant 5mn. 
  • Délayer la fécule de maïs dans 150ml (5/8) de tasse de thé les Rois Mages et l’ajouter dans la casserole. 
  • Cuire encore 5mn et assaisonner au goût.
  • Saisir les côtes de porc dans un peu de beurre, cuire pendant 5/6mn de chaque côté et assaisonner. 
  • Verser le sirop d’érable dessus et laisser caraméliser. 
  • Ajouter les 10ml (3/8) restant  de thé le Rois Mages de façon à bien enrober les côtes. 
  • Laisser  cuire encore 5mn.

Recette de Christophe Alary extrait du livre  «Du thé plein la toque» publié aux éditions Pierre Watters. 

Christophe Alary est enseignant à l’École Hôtelière de la Capitale


La touche de Christophe : 

Déposer la purée de patates douces dans les assiettes, ajouter les côtes et napper de sauce aux canneberges.

Bon appétit

Nicole Culis

Nous pouvons vous offrir un site internet personnalisé et économique, à partir de 19,99 $ par mois