David Graham à la défense de l’histoire et du patrimoine des Laurentides


Sainte-Agathe-des-Monts, le 25 juillet 2018; Alors que sa tournée estivale bat son plein, David Graham, député fédéral de Laurentides—Labelle, livre un vibrant plaidoyer pour défendre et promouvoir l’histoire et le patrimoine des Laurentides. Il invite de ce fait les résidents et touristes à s’approprier les lieux de diffusion de la région.  

 

« Notre patrimoine est partout, dans la façon dont le boulanger prépare sa fournée au spectacle donné par le chansonnier, du nom de la rue où l’on marche tranquillement à un pont couvert qui résiste à l’usure du temps…. Dès mon jeune âge, on m’a encouragé à être curieux pour mieux connaître nos origines. Cette curiosité, je la partage avec les gens via la chronique historique, écrite par mon père, Joseph Graham, historien et auteur du livre ``Nommer les Laurentides``, que l’on retrouve dans chacune des éditions de mon Infolettre(*1). Je retrouve également cette curiosité auprès de tous ces passionnés que je rencontre dans chacune de nos 43 municipalités et qui œuvrent à faire connaître notre histoire et notre patrimoine.» mentionne le député.

 

Plusieurs organismes peuvent compter sur la passion d’un(e) jeune étudiant(e) embauché(e) dans le cadre du programme Emplois d’Été Canada. C’est le cas notamment du Musée du Ski des Laurentides; de la Société d’histoire et du Patrimoine de Val-David; du Comité des Gares de Nominingue; du Centre d’exposition de Mont-Laurier et de la Société d’histoire et de généalogie des Hautes-Laurentides. De même, d’autres programmes de soutien financier font en sorte que le gouvernement du Canada est partenaire de La Grande Traite Culturelle des gosseux et patenteux de Nominingue (Développement des communautés par le biais des Arts et du patrimoine – volet festival locaux) et de la Municipalité de La Macaza(programme de partenariat pour la commémoration) pour la plaque rappelant la participation de la municipalité à l’effort de guerre lors de la 2e Guerre mondiale (*2). 

 

«Notre région vit un moment historique et unique, alors que l’Exposition internationale Anne Frank est présentée cet été à Lac-du-Cerf, grâce au travail de grands bénévoles de notre région et du soutien, entre autres, du ministère des Anciens Combattants. Nous pouvons également être fiers d’avoir deux routes touristiques dans notre région, soit la Route des Belles-Histoires et la Route du Lièvre-Rouge, en plus de nombreux circuits locaux. Bien que la diffusion de l’histoire et du patrimoine aient une incidence sur l’économie, c’est avant tout pour mieux comprendre d’où nous venons,  qui nous sommes et combler une part de notre curiosité que j’invite les gens à découvrir cet été tous ces lieux dans Laurentides—Labelle ! » termine le député.

 


Musée du ski des Laurentides (Nancy Belhumeur, conservatrice ; David Graham et Catherine Gauvin, employée dans le cadre du programme Emplois d’été Canada).



 La Société d’Histoire et de Généalogie des Hautes-Laurentides (Véronique Paul, coordonnatrice ; Xavier Coursol, employé dans le cadre du programme Jeunesse Canada au travail dans les établissements du patrimoine; Marie-Lou Hénault, employée dans le cadre du programme Emplois d’Été Canada et David Graham).


 Comité des Gares de Nominingue (Robert Ardouin, président ; Martine Ragot de L’Étoile, employée dans le cadre du programme Emplois d’Été Canada et David Graham).


 La Société d’histoire et du patrimoine de Val-David (Paul Carle, directeur; Louis-Georges Raymond, employé dans le cadre du programme Emplois d’Été Canada et David Graham).


 La Macaza (dévoilement de la plaque commémorative, le 1er juillet 2018)


© journalinternet.com 1998